Taxi

Au cours des années, j’ai fréquemment eu l’occasion d’utiliser les services de taxis pour me déplacer dans le cadre de mon travail. Comme la plupart des clients sans doute, j’en profitais souvent pour faire un brin de causette avec le chauffeur et si je n’ai plus aujourd’hui un souvenir très précis de l’objet de nos conversations, je conserve en revanche une impression très vive de la manière dont se déroulaient ces échanges. J’en ai d’ailleurs déduit quelques règles:

1) Quelque soit le sujet abordé, le chauffeur de taxi a toujours des opinions très tranchées (particulièrement lorsqu’il est question de politique);

2) Habitué à conduire, le chauffeur aime bien également mener la conversation (il n’a en général aucun problème avec le monologue);

3) Il est d’ordinaire préférable d’éviter d’émettre une opinion contraire à celle de son chauffeur. Je me souviens en particulier de l’un d’eux, au gabarit comparable à celui d’un joueur des Broncos de Denver, qui avait l’habitude de déglacer son pare-brise à l’aide d’un couteau de Rambo. En voilà un que je n’aurais pas osé contredire.

Si vous vous demandez pourquoi je divague sur ce sujet, c’est que je viens de terminer la lecture d’un livre assez étonnant puisqu’il regroupe 58 petits textes relatant des conversations entre un auteur égyptien et des chauffeurs de taxi du Caire. Ce qui m’a particulièrement frappé à la lecture de ces nouvelles, c’est justement l’universalité du concept de « chauffeur de taxi ». Tout y est: la critique de la société, le caractère affirmé des opinions, tout. Références culturelles et géographiques mises à part, les propos rapportés pourraient être ceux de n’importe quel chauffeur dans n’importe quelle ville du monde. Multipliez simplement le nombre de véhicules circulant à Montréal par 10 et sa pollution par 20, assaisonnez le tout du chaos propres aux mégapoles et vous aurez une idée de l’atmosphère qui se dégage de ce livre.

Intéressant.

***

KHAMISSI, KHALED AL. Taxi. Paris, Actes Sud, 2009, 190 p. ISBN: 9782742785414 (traduit de l’arabe (Égypte) par Hussein Emara et Moïna Fauchier Delavigne)

***

Voir la fiche du livre dans Babelio

***

Vérifier la disponibilité de l’ouvrage:

***

Commentaires des bloggeurs: Wodka, Des livres et des heures, Stemilou, Fibromaman, Melimelo-Petits bonheurs, Et que tournent les pages

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s